La Fédération du BTP du Var est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Entrepreneurs et artisans du BTP, tournés VERT demain !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

Ce qu’il nous faut, c’est des travaux !

Le 09 décembre 2020

Nous le répétons à l’envi et sur tous les tons depuis le début de la crise sanitaire : ce qu’il nous faut, c’est des travaux. Cette parole d’adhérents, je l’ai entendue à plusieurs reprises depuis cet été. Les entreprises de Bâtiment et des Travaux Publics n’ont pas vocation à se transformer en chasseurs de primes, aides et subventions en tout genre pour sauver leur peau. Elles veulent travailler et reconstituer leur carnet de commandes pour que l’horizon se dégage et qu’elles aient des perspectives pour ajuster leur outil de production.
Dans nos métiers, l’équation économique est relativement simple. Vos travaux sont nos emplois. Le BTP c’est une industrie de main d’oeuvre où l’activité a un impact très direct sur l’effectif des entreprises. Si les chantiers sont au rendez-vous, alors nos entreprises seront au rendez-vous de l’emploi.
Or, nous vivons actuellement une situation en trompe l’oeil. A la faveur du maintien de l’activité sur les chantiers durant ce deuxième confinement, les entreprises de BTP sont au travail et
tentent de rattraper le temps perdu au printemps et durant la reprise dont les conditions ont été dégradées par des mesures sanitaires pesantes pour nos compagnons. Autant dire que ce mois de novembre ressemble au sprint final d’une course de fond ou bien au mois précédent les congés d’été quand il faut à tout prix finir les travaux en cours.
Mais que se passera t-il dès le premier trimestre 2021 ? Bien malin celui qui le dira. Si on lève les yeux de cette urgence de fin d’année, l’horizon est bien moins réjouissant. Pas de projets, pas de perspectives. Les carnets de commandes que les entreprises exécutent actuellement ne se reconstituent pas.
Et c’est bien ça le problème !
Nous alertons depuis le mois de mars sur le fameux trou d’air qui sera immanquablement provoqué par l’arrêt de la commande publique et l’interruption de l’instruction des permis de construire. Il ne s’agit pas d’être exagérément alarmiste pour coller à l’ambiance générale d’une économie morose. Mais il paraît évident qu’une économie et une administration confinées ou en télétravail ne sont pas sans incidence sur le secteur de la construction quand bien même les chantiers restent ouverts.
Il faut VRAIMENT que des projets de travaux émergent au plus vite et que le Var, dans toute ses composantes actives, prenne sa part des moyens financiers mis par le Gouvernement pour relancer l’économie. C’est une question de survie.

 


Le 09 décembre 2020