La Fédération du BTP du Var est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Entrepreneurs et artisans du BTP, tournés VERT demain !

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Actualité

PORTRAITS SENSIBLES : AU COEUR DU CHEF D'ENTREPRISE...

Le 27 mai 2014


« Portraits sensibles »  est le livre édité par la Fédération du BTP du Var à l’occasion des 3èmes Rencontres de la Construction.
Trente chefs d’entreprises du BTP varois se sont prêtés à l’exercice de se livrer pour parler de leurs parcours, leurs valeurs, leur territoire et leur branche professionnelle.
Le tout avec une sensibilité à fleur de peau.
Inédit !

Des exemplaires sont disponibles sur demande à la Fédération du BTP du Var.
Retrouvez également le livre en lien en bas de la page suivante.

Questions à Cyril Bolliet, Secrétaire Général de la Fédération du BTP du Var 

 

Quelles sont l’origine et les caractéristiques de ce projet ?

Pour une organisation professionnelle comme la nôtre, il est important de renouveler la forme de ses messages. De ce point de vue, le portrait est une forme encore nouvelle. Un entrepreneur s’adresse à ses pairs et à la société tout entière pour faire passer ses convictions, ses bonheurs et galères professionnelles mais aussi les combats de la branche professionnelle.
Puis, les mots d’Olivier TORRES, professeur à l’Université de Montpellier et Président de l’Observatoire Amarok, à l’occasion d’une intervention publique ont déclenché l’idée. Notre Fédération a pris la décision de le faire intervenir dans le Var : ce livre allait lui donner de la matière pour son intervention et répondre à sa sollicitation « écrire pour théoriser la PME».

Qui sont ces dirigeants dont vous faîtes le portrait ?


Il s’agit de 30 portraits : 6 femmes, 23 hommes et un couple. Tous sont chefs d’entreprises. L’effectif moyen de ces PME / TPE locales est d’un peu plus de 10 salariés. Toutes ces entreprises sont implantées dans le Var et occupent tous les secteurs géographiques du département avec une majorité dans l’agglomération toulonnaise (56% soit 17 entreprises) puis dans le reste du département : Provence verte verdon, Dracénie et haut-Var et l’Est-Var. Tous les métiers du bâtiment et des travaux publics sont représentés.

Sur le plan pratique, comment ça s’est passé ?

Ce livre est le fruit du travail d’un binôme, Olivier Real, journaliste indépendant et correspondant dans le Var pour le magazine TPBM (Travaux Publics et Bâtiment du Midi), et moi-même. Lui était la caution de la démarche journalistique et moi la caution professionnelle.
Le livre s’est fait à un rythme soutenu puisque tout a été fait en 2 mois : interviews, rédaction et impression. Il s’agit d’une construction basée sur un climat de confiance qui s’est tissé à toutes les étapes du projet ; un projet qui a immédiatement suscité l’intérêt et l’adhésion des professionnels.
Il faut aussi remercier la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Var qui a choisi de soutenir ce projet dans le cadre d’un appel à projets visant à mettre en valeur les savoir-faire locaux. Cette aide financière a été déterminante. De même, l’aide logistique du magazine TPBM contribue à la diffusion du livre dans tout le département auprès des décideurs.

Que retenez-vous de ces portraits ?

Je pourrai parler des points communs que l’on retrouve et qui font leur ADN : le sens des responsabilités, une force de travail hors norme, leur mentalité de décideurs, leur volonté… en résumé, ce n’est pas pour rien qu’ils sont chefs d’entreprises.

Mais cela va plus loin car ces portraits perpétuent des messages et des combats qui, comme la profession, évoluent eux-aussi. Aujourd’hui il semble qu’il y ait davantage d’armes ou d’outils mais dans un contexte économique rendu plus compliqué par la mondialisation des enjeux et des menaces. Au sein de la Fédération, ces professionnels se battent tous pour le métier.

Ces témoignages attestent également de l’évolution et de l’histoire récente du BTP. Les années 80, étaient les années business et des excès, durant les années 90, la crise a déstructuré les entreprises, les années 2000 ont vu l’image du BTP changer positivement à la faveur du verdissement des métiers et des mutations techniques, enfin, nous sommes désormais dans une autre forme de mutations où il faut apprendre à gérer l’excès de normes et le manque de marché. Tout cela reflète une grosse capacité d’adaptation de la branche et de ses professionnels qui ne se dément pas.

La période vécue, entre crise, renouvellement de génération et mutation profonde, renforce encore la  valeur testimoniale de la démarche. Le livre donne la parole à des hommes et des femmes qui incarnent un secteur professionnel qui gagne à être connu et qui conservent la passion chevillée au cœur et au corps, même chez les plus éprouvés d’entre eux sur le plan économique.

Nul doute que ce livre saura susciter des vocations chez les jeunes lecteurs tandis qu’il contribuera à forger un peu de culture d’entreprise auprès de ceux qui en manquent !

Au total, ces portraits illustrent parfaitement le caractère identitaire du BTP avec le capital humain comme fil rouge.


Le 27 mai 2014



Pour en savoir plus